Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Union Fan's Bordeaux HBC

Le site des supporters de l'Union des Girondins de Bordeaux Bastide et du CM Floirac Cenon handball

Anniversaire de la victoire des Girondins de Bordeaux en Coupe de France

Quel est l'un des premiers devoirs d'un supporter ? Le devoir ... de mémoire. Fidèles à ses convictions, l'Union Fan's Bordeaux HBC tient en cette année à rappeler une date historique pour le handball girondin et à saluer ceux qui en ont été les acteurs.

 

 

En effet, le 1er juin 1990, c'était un vendredi, 30 ans déjà jour pour jour, l'équipe des Girondins de Bordeaux ramenait le seul titre majeur à ce jour pour le handball masculin de notre département : la GRANDE Coupe de France.

Retour en arrière sur une finale mémorable.

A l'époque, au moment ou le handball français commençait à pointer le bout de son nez sur la scène internationale, cette compétition n'était ouverte qu'aux 12 clubs de Nationale 1A (première division) et aux 4 meilleurs clubs de Nationale 1B (seconde division). Cette 8ème édition en 1990 se caractérisait par une phase de poules (4 poules de 4 clubs), de demi finales sous le format aller retour et d'une finale sur terrain neutre.

C'est ainsi que les Girondins, tout juste promus qui finirent parallèlement 7ème du championnat de France déjouaient tous les pronostics pour s'extirper de leur poule, passer la demi-finale et venir défier l'USM Gagny, plus grand club français des années 80. La finale s'est déroulée à la Halle Georges Carpentier à Paris.

Si les observateurs de l'époque notaient que les gabiniens avec leur cohorte de grands noms Auxenfans, Cailleaux, Gardent, Perreux étaient passés à côté de leur sujet, il remarquèrent toutefois que nos bordelais avaient fait preuve d'une belle maîtrise et d'une lucidité aux moments les plus forts du match. Pas de panique au moment où les franciliens tentaient de s'échapper au score lors de la première période, Serinet et les siens laissaient passer l'orage. Mieux, Zeljko Anic, très en verve, faisait parler son bras dévastateur. Si Gagny comptait deux longueurs d'avance à la pause, on sentait les girondins en capacité d'inverser le score et de fait trois minutes après le retour du vestiaire Perchicot remettait les équipes à égalité... yes. Il fallut néanmoins attendre les cinq dernières minutes pour voir les bordelais prendre le dessus après un mano à mano de haute volée.

 

 

Serinet : "On a gagné dans les cinq dernières minutes, par ce que nous avons su forcer notre chance. Peut-être étions nous un peu mieux physiquement, plus solides dans nos têtes. Il se peut aussi qu'à la longue, Gagny ait été lassée par notre résistance"

Alain Etchevers, (Président des Girondins) : " Quand nous avons monté le club, nous avons dit qu'un jour nous serons européens... ce qui pouvait passer pour une gageure à l'époque s'est aujourd'hui concrétisé ! Ce soir c'est le triomphe de la volonté ".

 

 

Donc Messieurs Golic, Bos, Fauconnier, Stoicheff, Derot, Serinet, Gaffet, Perchicot, Vincent, Anic, Isnard, Rios, Seguin, un grand merci de la part des fans du handball en gironde !! Vos noms sont à jamais inscrits dans le marbre de la petite histoire de notre sport.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article